#204 - Gelée de coing - mes recettes à votre disposition

mes recettes à votre disposition

Entrées, plats, desserts et accompagnements, du facile au difficile (gastronomique), du sucré au salé.

mercredi 29 octobre 2008

#204 - Gelée de coing

Petite question que mangez vous sur de bonnes crêpes ?
De la confiture ! c'est toujours le moment d'ouvrir de nouveaux pots, mais aussi et surtout de la gelée de
coing !!
HUM, la gelée de coing qui fond doucement sous la cuillère, pour s'étaler harmonieusement sur la crêpe.
Et bien, je vous propose de la réaliser vous même, si vous avez un peu de patience, c'est un jeu d'enfants.
Et puis avouer que des confitures maison ça a tout de suite un autre goût.

Vous aller me dire, comment avoir l'idée de faire de la gelée de coing, alors qu'il est si facile d'aller en acheter (à un prix raisonnable en supermarché) ? et bien c'est un pur hasard :
Ma belle soeur, Anne, nous a donné 4 beaux coing bien mures que je ne voulais pas gâcher.
Et voila, une semaine plus tard, les gelées de coing sont faîtes, à vous de suivre l'exemple.

Préparation : 30 mn
Cuisson : 45 mn
Repos : 1 nuit

Temps total : + 2 h

Difficulté : moyen_orange1

> Pour 10 pots 

gel_e_de_coing

* 8 coings
* 3 kg de gelisucre (poids égal à celui des fruits)
* 3 citrons

______________________________________

Commencer par peler les coings, les couper en quartiers, enlever les cœurs, les mettre couper maintenant en dés.
Les placer au feu dans une cocotte.
Les couvrir d'eau et ajouter le jus d’un citron par kilo de fruits.
Garder les pelures et trognons, les mettre au centre d'un linge en coton fin bien ficelé.
Le placer dans la cocotte avec les dés de coings, les pelures augmente la quantité de pectine pour une gelée plus facile.
Laisser cuire le tout pendant 45 mn, de façon à ce que les coings soient bien cuits (ils deviennent très tendres en les piquant avec une fourchette).
Ôter les pelures et pépins et verser le contenu de la cocotte dans un récipient à travers une passoire pour recueillir le jus.
Presser le ligne pour en extraire un maximum le jus chargé de pectine.
Jeter les déchets, nettoyer le linge et y placer la pulpe de coing afin qu'elle puisse être pressée pour en extraire un maximum de jus.
Pour ma part, j'ai laissé ce linge à goutter toute la nuit.

Peser ce jus, ajouter à poids égal de jus et de gélisucre, et laisser bouillir quelques instants, jusqu’à ce que la gelée prenne.
Mettre en pots, fermer les immédiatement et retourner les jusqu’à complet refroidissement.

coings1

coings2

coings3

La compote restée sur le tamis sert à faire la pâte de coings, dont la recette arrivera d'ici la semaine prochaine et que vous pourrez retrouver : ICI

Posté par Re_7 à 10:15 - >4< Tous les Accompagnements - Commentaires [3]
Tags : , ,




Commentaires

    En ce moment je vois des coings partout ( je n'en ree pas encore ) donc il va bientôt falloir que je teste ça , j'ai déja gouté de la confiture industrielle de coing mais jamais maison !

    Bises à toi & bonne journée

    Posté par chouya, jeudi 30 octobre 2008 à 12:03
  • la c'est de la gelée de coing ! bien meilleure que la confiture, surtout sur des crêpes ! vivement la chandeleur

    a venir bientôt: comment faire de la pate de coings ! avec ce qui reste de la gelée de coings !
    => pour le moment la pate de coing est en train de sécher, avant d'être découpée en rouleée dans du sucre....
    .... à suivre

    Posté par Re7, jeudi 30 octobre 2008 à 14:24
  • XQiyJXsoxEM

    ffe8Lj myevvmefoxsl, [url=http://azcnecwnfzxz.com/]azcnecwnfzxz[/url], [link=http://fybkhekcbuaz.com/]fybkhekcbuaz[/link], http://pxogzgacdkii.com/

    Posté par wdnaawtu, samedi 20 mars 2010 à 21:10

Poster un commentaire